l'Opus des iii

by Oligarshiiit

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    - VERSION DIGITALE :
    TELECHARGER L'ALBUM DANS LE FORMAT DE VOTRE CHOIX
    (15 titres + Livret PDF)
    Purchasable with gift card

      €8 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    EDITION LIMITÉE - CD SUPER JEWEL BOX
    (Expéditions à partir du 15 mars)

    CD + TÉLÉCHARGEMENT IMMÉDIAT dans le format de votre choix.
    (15 titres + Livret PDF)

    Includes unlimited streaming of l'Opus des iii via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      €10 EUR or more 

     

1.
Intro 01:57
Enz Ils veulent tous être le patron, mais je fais mon propre truc Et la musique sonne mieux juste parce qu'on bosse plus 1er album en costume d'époque on assume l'effort On a sortie des poches nos propres thunes Elles sont revenues donc on revient avec elles On remet le couvert, diffuse la paix pour les sœurs et les frères Et dans de sales bars ou de belles scènes On assure le show car on peut se le permettre : l'expérience parle d'elle même. Les couplets sont spectaculaires mais rien n'est vraiment calculé Pendant qu'on tafe dans l'ombre des blaireaux se font aduler Vers l'or se fait la ruée, l'art est dévalué L'industrie ne m'a pas tué, ouais l'oriflamme reste allumé. Tedji  On a rocké l'hexagone Regarde flotter l'drapeau Sans les trônes, les châteaux on a posé les royaumes On a bossé des tas d'flows Et sonné des charges, procédé fat sur des fosses et des baltos On a possédé l'graal Quand l'projet s'déplace, pas d'ch'vaux, des troms, des trams et des saxos On a les trophées, les phases Les croms et les tracks On a fait sauter des salles On a explosé des plateaux On a haussé l'débat et donné des smiles Des prods et des scratches, on a chauffé l'serato Grosse selecta : Les premiers tomes étaient cadeau Faut régler ça, j'veux voir des paumes et des bras hauts ! Doods Je refuse de capituler, même si je me sens acculé La feuille est toute maculée d’encre, je veux pas que ça parte en fumée. On m’a dit « vas-y, tue les », encore des choses à prouver J’suis pas du genre à jeter les gants, t’inquiète j’suis bien entouré !!! Juste ressens le poids des lettres, depuis que j’suis passé maître dans le maniement du verbe. En vrai, j’résiste même si les spots s’éteignent Comme si c’était la der des der, ma rime te parle d’emblée. On vient gérer la crise, j’serai pas la risée de la ville ! Je regrette rien, c’est l’histoire de nos vies. Bref, qu’on se le dise… OLIGARSHIIIT 
2.
Doods Pas de titre et de trophée, j’veux que mes rimes soient exaucées Comme un petit un peu paumé, des tranches de vies mal négociées Prends pas la fuite, c’est pour causer ! Même si j’ai l’air d’un névrosé Ouais je vous aime à en crever et pour connaître, fallait creuser. Tant d’énigmes à décoder, j’ai pas toutes les données Sur la lune je veux être posé, encore désolé d’étonner. Si Marie-Jeanne est en beauté, je trouverais le temps de m’envoler. Comme quand je sens que j’en ai trop fait, une putain de journée à gommer. Je trouverai ce coin de paradis, ici je me sens comme envahi. Genre de voyage immobile, moi je m’évade sans un radis. Même si tu sens que c’est du gâchis, t’as l’air tout ébahi Je me réfugie dans la folie, SALVADOR DALI Refrain : Vous l’avez voulu vous l’avez (X8) Ted Si l'public baille, d'office ils tournent des westerns L'industrie musicale produit toujours les mêmes merdes Choisis le flow, un mic, adopte un rappeur Copie d'la rime, upload un graph, accorde un batteur Chez nous c'est chronophage, je gratte et j'laisse faire le débit J'y fous mes provocs à deux balles et mes éclairs de génie Quand ça bosse, sans blague, j'pense à tort que j'vole A force j'prends l'large d'vant l'mic donc prends ça comme j'te l'donne J'mets des effets, des boucles, j'fais des bédés d'esgourdes Et ça va, j'ai ma part, d'esbroufe J'profite, j'dors trop mais j'passe pas mes heures au tel J fais des jolis morceaux comme le papa des sœurs Olsen Pti cocktail, œsophage, j'ai d'l'appétît, trop, ouais Spliff au mètre, beu locale, j'fais marcher l'ptit commerce Prends ta ptite pomme verte, reste tranquille, laisse couler. Fais confiance à Guillaume Tell même quand il est bourré. Refrain : Vous l’avez voulu vous l’avez (X8) Enz Feuille blanche, laisse moi te souhaiter une belle mort Pendant que mes acolytes décapitent une Pelfort Demandez-vous tous d'où tient-il une telle forme. Tellement tu calcules t'as des problèmes de rein #Düsseldorf  J'puise ma force au fond des mers, Jacques Mayol  Mets le son à fond sur ton phone si tu n’as pas de bagnole Je roule avec des loups, des agneaux et des sales wariors  Mais on ne braque pas les diligences donc on ne touche pas de cagnotte On avance de traviole, mais malgré tout on avance Et vu le talent qui a aux alentours ralentir on n'a pas l'temps On ne fera pas de bouche-à-bouche à celles qui ont flanché On fonce tout droit A.K.A "Pied au plancher" Vivre vite et mourir jeune, les mauvaises filles le font bien Quand tu fais de la musique on te demande pas pourquoi mais combien Vous paraissez emballés, on change les Princes en Valet  Vous faire kiffer pour que dalle : Vous l'avez voulu vous l'avez
3.
Démerde-toi 05:40
Refrain Casse toi la gueule. Tu prétends que tu travailles mais je ne vois pas la sueur Couler sur ton visage, ne fais pas l'acteur Tu n'm'as jamais aidé je te renvoie l'ascenseur : démerde-toi Enz : T’aime gagner sans jouer, t'aime recevoir sans donner (hey) Après des années tant d'amis se sont envolés  (hey) ça fait plaisir de te voir te vautrer en beauté (hey) On m'appelle A.I.R pour souffler le vent mauvais (hey) J'entends déjà les gars qui râlent, veulent m'attirer dans leur spirale, J'aimerais qu'ils ratent leurs virages. Coups d'épée dans l'eau ne font pas si mal Leur esprit m'inspire la grisaille, faux amis apportent la zizanie Prévenez les qu'il garde leur attirail de biatch Je consomme et je consomme, pas que des voyelles et des consonnes Pour qu'en fin de mois je m'en sorte j'aurais bien besoin d'un sponsor J'm'occupe d'abord de mon sort puis de mon entourage et consort, Toi? Je t'aiderai plus tard d'accord, Là? Je dois jouer à la console Te voir perdre me réconforte, ton cahier c'est mon buvard Y'a qu'les montagnes qui ne se rencontrent pas! Tu pensais être un rock, Mais t'es un rocher Suchard  Refrain : Casse toi la gueule. Tu prétends que tu travailles mais je ne vois pas la sueur Couler sur ton visage, ne fais pas l'acteur Tu n'm'as jamais aidé je te renvois l'ascenseur : démerde-toi TEDJI Si c'est chacun pour ta gueule, y a des chances que ça s'passe mal (Hey!) L'échange, le partage, l'art (T'es pas fait pour ça !) Pas b'soin d'fou battle, fais une descente de crack (ah ah!) Débranche le mic, sale naze (Hallejuah!) Tu veux pas prendre de risque, tu pourrais perdre ta ferraille Tu t'branles mais tu veux l'titre, tu veux faire de la vraie maille J'veux qu'tu t'manges ce titre, que tu r'grettes de n'pas faire l'taf J'me venge, j'te gifle avec le revers de la médaille Si y a un pacte que tu fondes, tu sais l'torpiller ça fait un bail que tu pionces sur mes lauriers J'te souhaite de souffrir d'une maladie grave Pendant qu'j'sirote un mojito sur une île paradisiaque Tu fais semblant d'aimer, mais il est pourri ton quasi coup d'main J'te souhaite d'épouser la cousine du mari d'Boutin J'voudrais faire de ton corps du pâté en croûte Te forcer à écouter un son de Christophe Maé en boucle J voudrais qu'un sale barge te mange les orteils Et foute des lames de rasoir dans tes corn flakes J'veux qu'tu passes le restant d'tes jours à boire des pastagas, seul Maintenant, t'es lourd. Lâche-moi, casse-toi la gueule. Les mecs m’écœurent ils sont plein d'pipeau Au lieu du next level ils s'acharnent sur l'boss de la fin d'niveau T'as ton pti succès, fais pas juste un skeud... (Bis) Mourir sur scène ça pourrait t'faire un putain d'buzz. Refrain : Casse toi la gueule. Tu prétends que tu travailles mais je ne vois pas la sueur Couler sur ton visage, ne fais pas l'acteur Tu n'm'as jamais aidé je te renvoie l'ascenseur : démerde-toi Doods : J’n’ai pas assez de mots pour qualifier ta mère T’as piétiner mon égo, déterrer la hache de guerre T’es con est fier mais ton sourire tu vas le perdre Tu seras une cigale en hiver, en fait t’es qu’une tâche éphémère. La vie m’apprend à faire le tri Comme quoi tout arrive mais là, franchement, tu me rends hostile. Ton hypocrisie infinie te rapproche du vide, Je te le dis l’ami, tu vas finir écorché vif. Tombe dans les bras des sirènes, je serai là pour pourrir tes rêves Je serai là pour souiller tes peines, allez, va t’ouvrir les veines. On te verra six pieds sous terre, on me verra toucher le ciel En vrai, t’es qu’un fait divers ! Pas le genre de news que l’on aime. Je te découvre tard, mais la terre entière t’a cramé. Tous mes coups partent, je veux voir ta tête sur le pavé. Ouais, débrouille toi !! Je serai pas le seul à te blâmer. Vas-y, saoule pas !! Marche seul comme un condamné.
4.
Sure Shot 2 03:28
Doods Dans ce truc, je me fais siffler pour excès de smooth V’là le DOODS, je tombe pas dans de mauvaises esgourdes Je crache tout comme si c’était mon dernier souffle Encore un tour, avant que tous mes frères deviennent fous. BELEK couz’ ! T’as cru que j’étais blindé d’esbroufes Ils se délectent tous, et je compte bien en remettre une couche. Foutez le souk ! On est passé tout près de chez vous. Soutenez nous ! Allez-y, connectez-vous ! Bah ouais je touche, j’ai encore des textes sous le coude Allez saoule pas, vas-y sélecte le tout ! Allez roule ! Je suis en plein effet sous KUSH. Tu t’étouffes. Petit, vas-y fait « ner-tour » C’est Soul Food. En fait, ta zic c’est peut-être de la soupe. Je cours pour arriver où les vrais séjournent! Un LOSE TOUR mais quand même bien fier du groupe Comme toujours, TED j’attends que le bénef’ coule. Tedji J suis fla ! Shit en plastique dans la poubelle verte J ai bu moult bieres fraîches et j ai vomi sur ma nouvelle veste J'ai tâché d'fuir vite avant la tournée d'16 Mais j'ai pas épargné l'puits d'tease ni la brouette d'herbe J'ai paumé tout' mes lettres et j'ai du r'trouver l'thème J'sais qu'faudrait boucler c'texte mais j'ai une soudaine flemme C'est Doodéted in full effect et vu les couplets d'Enz, les jaloux sont tout vert : Shreck J'écoute du track et tu vois ils m'laissent tous perplexes L'amour du rap tu parles moi j'fais ça pour m'faire plaize V la du flow arabica v'la que snouze s'réveille J'veux pas d'une Loanabila ou d'une ptite bourge Qu'a le fou serre-tête Nique tes douze mermaids, niques tes foutaises vaines Nique mes doutes, nique les groupes qui laissent les foules véners J'ai trouvé la formule sans la touche d'Einstein Coup d'air frais, qui t'donne la chair de poulet d'bresse Enz J'mets l'art et la manière dans tous mes textes pour t'plaire Tu m'as foutu dans la merde, mais je gère tout le (pro)blèm Sans rien demander à personne on remet l'couvert Les mecs rouspètent parce qu'on refait le morceau avec des verses nouvelles On avait le choix entre perdre ou perdre On a gagné, donc t'a le choix entre paie ou paye On ne me comprend pas comme si je parlais l'Ouzbek  Un peu comme le président qui voudrait être Roosevelt J'suis un super héros humain, tu peux m'appeler Bruce Wayne  Pas besoin de nous encenser, on sait le faire nous même Ted, Doods, Enz, enfin les vrais gouvernent, Ramènent la paix où règne le chaos, à l'ouest ou l'est Je répète le nom du groupe Oligarmerdetoutefraiche  Déchirer en concert? Pas besoin d'aide pour l'faire Des prouesses, rarement d'esbroufe wesh Même si les portes se ferment, les esprits restent ouverts.
5.
Bonbec On est reparti pour remettre les cadrans solaires à l'heure, tcheck le biz, tcheck le mic, tcheck l'allumette puisqu'on fout le fire Ils s'imaginent qu'on imagine pas que la magie de la machine nous décimera, que demain chie le reste on le décidera T'es ringard faut que tu t'actualises comme à pôle emploi, l'illusion tue, tu crois qu'tas qu'des potos comme à Kho Lanta ? On déballe notre cv, y'a qu' des cds, des sons deads, des vessies sciées, des vices et des cdd pétés Archéologue en carton pate mais qu'est-ce qu'on fouille ? On sait très bien qu'on en a rien à branler à part nos nouilles Cumuls des mandales, inégibilités mentales, usines à légiférer les scandales, l'Art c'est de l'or Mittal Les 3i et la Pompe, étroite est la vie mais large est la tombe, la mort n'est qu'un problème de vivant ouais c'est la honte J'écris les mains liées pour pas que le stylo flanche, l'homme descend du singe et vu nos gueules on est pas fort en accrobranches F5 : utopie utile, commencer à zéro tout pile, en sous marin on pleure, l'homme est une femme virile Tout changer en un claquement de oigtd ? Nigga what ? Le monde ne cesse de déraper donc pour s'accrocher on le rappe. Refresh Tu t'égratignes ouais, mais tricher t'arrange Comme si tu voulais t'déraciner scier ta branche T'es prêt ? Tes traits tes sapes t'offrent la couv' Mais si tu files comme l'éclair tu t'écrases comme la foudre Refresh tricher t'arrange Comme si tu voulais t'déraciner scier ta branche T'es prête ? Tes traits tes sapes t'offrent la couv' Mais si tu files comme l'éclair tu t'écrases comme la foudre Doods Page actualisée, une nouvelle ère vient d’arriver Changer de réalité, allez « refré » clique valider Bêtise banalisée, le réseau a tout analysé Tant d’âmes, ici, à pacifier, les esprits comme paralysés. Control+ALT+SUP : j’agis en gestionnaire de tâches. Les complots, les ruses ; au moindre doute, j’appuie « Echappe » Les tentatives de piratages, petit, sont inefficaces Petite dédicace à tous mes geeks qui taffent sans relâche. Enz Reste simple, atterris  Non, je ne lirai pas tes lignes Non, je ne boirai pas des litres de Vodka avec ta chérie Non, je ne veux pas acquérir une maison ni un appart. Pas besoin de ça, je ne suis pas le Christ, mais j'ai mon chemin de croix Tu parles beaucoup mais tu manque de faire #anémique Tu dis que tu baises nos strophes, mais ça ne tient pas debout comme Stromae chez Taddeï, Je ne calcule pas les risques Et au pire si je me plante, je presse F5 : Rafraîchir  Tedji Tes doutes, entasse-les tous dans des grosses tombes C'est cool envoie des poules dans des cochons Fais l tour des routes, des souks, des jouets d'bourges Etouffe et fous des mouflets dans des fausses blondes Coup d scalpel dans la pastèque Badabang, on déboule le casse-tête en chasse neige Holly crew with the Blast, full is the cast men J lâche 2/3 pas d'claquettes, c'est pour une cace-ded' On vit de plan-plan, tant qu'on peut Envie d'éclater un type du ptit e blanc dans l'rond bleu Et la r'cette fout pas l'keb dans l'assiette, ça sent la diète, la sieste des maxilaires Du nord au sud, d'la canneberge dans l'anisette Dire un rap d'Oligarshiiit c'est comme dire un porno d'cul Je pinaille pour taffer sur l'truc 2014 pour toi j'sais pas mais pour moi c'est l'futur ! Destin, coup d'dés, pomme X, restez bien groupés dans la cour d'école et r'bootez sur des conneries. Devenez des types déblins ou des pauvres types Des cintres ou des potiches J vieux filer loin je clique F5 sous les tropiques Refresh Tu t'égratignes ouais, mais tricher t'arrange Comme si tu voulais t'déraciner scier ta branche T'es prêt ? Tes traits tes sapes t'offrent la couv' Mais si tu files comme l'éclair tu t'écrases comme la foudre Refresh Tricher t'arrange Comme si tu voulais t'déraciner scier ta branche T'es prête ? Tes traits tes sapes t'offrent la couv' Mais si tu files comme l'éclair tu t'écrases comme la foudre
6.
Enz Elle ne veut pas d'un gendre idéal ce ne sera pas pour elle Elle adore se faire aveugler par le miroir aux alouettes Dans le farwest elle aurait choisi Billy, Billy le kid Elle veut d'un type qui lui pique une crise pour rien qui lui fasse vivre le pire Ou bien si il est  sage elle le vire Ho Pas de place pour les petits mots doux sur la table quand il part au travail sauf s'il part en hélico Elle veut un mauvais garçon, bad boy qui tien la route Jsuis presque sur que ce n’est pas cette conne qui a inventé la roue Tedji Jolie, je l'aborde Faux cils, beaux tits, potiche, j'te l'accorde J'suis dans l'mix de l'album, j'ai pas l'fric de la drogue Pas l'type pour qui elles se godemichent la gorge Elles emballent des mecs qui s'déguisent Elles s'en battent les lèvres que j'lise des livres Elles s'envoient des sexes de disléxiques Les rites débiles elles s'en lapent les becs Bonne descente à la table des bookmakers (bof) Elles s'en tapent de mes bouquets d'fleurs (bof) Elles s'en tapent des mes couplets d'jeune (bof) Elles s'en tapent de mes goûts Ce sale type a l'pif tout en schnouf, sniffe tout en lui touchant l'boule L'a l'air saoulé des couplets d'pouf en boucle Pourtant moi j'les épouserai toutes en double Ed Elle veut des gros bras plein d'audace Pleins de coke dans le coffre gofast Je sais que tu kiffes quand ses pneus crissent. Je sais que t'imites ces mecs débiles Car la rue leur donne souvent du crédit Laisse moi te dire qu'elle le reprends vite A toi de choisir ton repenti Bandit bandit ton ressenti J't'apprecie t'es olé olé Même si t'es collée collée A ces films ou tout explose Tu tapes des poses de bad girl, bad boy, c'est pas d'bol Je sais que t'as peur. Je l'ai grillé. J'ai vu son cœur. Tous ses billets, son seul moteur. Refrain : Elle n'aime que les bad boys, ne veut pas d'un chic type (bis) Elle n'aime que le ha ha ha Mais si c'est du bla bla bla Yo.K Elle veut un OG, des abdominaux Dur dans la street, sur le dunlopillo Qu'un gros bras, lui fasse la cour Quand moi je baise pas, je fais l'amour Pull up pull up hé Man Elle demande du goulot goulot red wine Moi je lui donne du love du love j'l'étale Mais madame est Plutôt plutôt 8 Mile (Nan moi J'suis) sous l'eau sous l'eau, j'arrête Cette Go Trop de boulot boulot, pas net Elle trouve super coolos coolos la crête Qu'une trace de coup de couteau ça pète (Elle m'a dit) qu'Elle aimerait que j'sois thug Si tu la mates que j'te casse la gueule Que je sois dans l'biz de 0.9 Que je fasse des krav maga aux keufs (Elle n'aime que le haa) Elle s'en bat les couilles d'un mec qui l'aime Pour la zik du mariage elle veut du LiM J'suis footing mais elle est plutôt freefighteur Elle a échangé minou pour un rotweiler Doods Bien trop docile, elle aime les beaux et mauvais garçons. Tu l’as en ligne de mire, elle baisse le regard et tourne les talons. OOOOOHHH ! Son cul sent le bonbon, pardon ! T’as cru décrocher le pompon ! La meuf a déjà oublié ton nom, en vrai, elle se moque complet de ton bon fond. Elle te trouve pathétique, elle trouve ta vie pas terrible. Gentil mais c’était pas le grand kif, au lit, l’ami, t’es bien trop poli. Sans rire, t’es con et naïf !!! « NEXT » Bah ouais, éliminer d’office ! Tant pis, t’étais pas son style car pour elle, t’étais qu’un chic type. Refrain : Elle n'aime que les bad boys, ne veut pas d'un chic type (bis) Elle n'aime que le ha ha ha Mais si c'est du bla bla bla
7.
Propre 00:48
8.
Tu peux faire ce pas Mais ce que tu as en tête ne m'intéresse pas, Je préfère refuser si tu me laisses le choix, J'ai tout un tas de raisons donc voyons, ne pose pas de question Enz : Ok, tu me trouves plutôt craquant Tu as envie de me le dire, tu ne peux plus trop attendre  Quand je parle tu te pâmes comme une Pompom Girl devant un joueur de foot Mais ma montre sonne l'heure Ouf! Sauvé pour cette fois Je suis sûr qu'un de tes rêves c'est de tourner ta langue dans ma bouche 7 fois Mais qu'est-ce que j'ai pu faire moi Pour te laisser croire, entrevoir une parcelle d'espoir? Nada nada, ça pourrait être flatteur  Mais tes avances m’embarrassent, Ça n'ira pas plus loin, promis ça finira là Peut-être que tu fais des ravages chez les autres types,  Mais moi je passe mon tour, je quitte la partie Ok, tu trouves que mes mains sont un vrai délice,  Que ma voix est douce, même mes défauts tu les apprécies T'aimerais que je fasse de toi, mon égérie  Mais tu as un Pénis donc merci mais non merci Sissy Akoma : Tu peux faire ce pas Mais ce que tu as en tête ne m'intéresse pas, Je préfère refuser si tu me laisses le choix, J'ai tout un tas de raisons donc voyons, ne pose pas de question Doods : Hello ! Tu serais la femme de mes rêves Ah ouais, paraît que je vais m’en mordre les lèvres. Tu me jettes des regards obscènes, ce n’est pas pour croiser le fer Tu sèmes le doute dans ma tête quand même, mais là je crois que je vais prendre l’air. T’es pas si mal faite coquine ! Tu veux une vraie Love Story, t’en parles à ta best copine. Et même si je te laisse venir, chérie, je compte bien me tenir. Tu parles de mon sex appeal, je suis pas une sexe machine. Tes avances me font prendre du recul. Je méfie des apparences, toi tu ne crains pas le ridicule. Et ne crois pas que mon cœur balance même si ton cul gesticule. Je te le dis, c’est couru d’avance : ce soir, j’ai pas une thune. Squatter le trottoir !! Mais dis moi qu’est ce qu’il t’a pris ? Je ne vais pas te raconter de bobards malgré des prix d’amis. Juste un gars sans histoires, moi ce n’est pas trop mon délire. Chérie, mon cœur est pris ! Merci mais non merci ! REFRAIN Tu peux faire ce pas Mais c'que tu as en tête, ne m’intéresse pas. Je préfère refuser si tu me laisses le choix J'ai tout un tas de raisons donc voyons, ne pose pas de question (bis) TEDJI Y a cette soirée fashion où t'aimerais bien m'inviter Faudrait qu'j'y montre ma gueule, qu'j'y serre des pinces, qu' j'm'implique ouais Tu veux signer nos chansons quatre albums sur ton label Tu veux nous glisser en fond d'catalogue et faut juste qu'on la ferme ? Lacher la somme, genre, plein, pour un type en feat à Pittsburg T'as une assoc tremplin... et Faudrait qu'on remplisse ta ptite feuille T'as des idées pour mon groupe, mes flows, mes rimes et mon nessbi ? Ouais t''y mets tout ton flouze... Mais faudrait virer c'con d'Tedji Merci mais non merci... J'vais pas squatter ta fête de mineur pour y exhiber mon permis. Etre de ceux qui font l'actu et donnent le taf allégé J'te l'dis « Comptes là dessus » et j'fais comme le track avec Kay C'est vrai, Tu doutes, t'as taffé, le bon temps se fait rare hélas... Mais j'vais surtout pas t'cacher que ton plan ne m'plait pas des masses T’es d'dans là, tu valides le sens et crie qu'le plan tient la route J'irais dans ce cas jusqu'à dire que j'en ai strictement rien à foutre
9.
Assez Simple 04:41
Le flow, l'rap, lancer des verses (c'est assez simple) Faire des shows, l'argent des traderz (c'est assez simple) Faire danser les gens, faire chanter les choeurs (c'est assez simple) Et quand on t'dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles Ha, ha, ha (c'est assez simple) Tiens, trois i, ça s'retient bien (Ouais assez simple) Tiens, trois i, i, i (c'est assez simple) Et quand on t'dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles ENZ Avant que ce jeu ne me consume, j’ai envie d’ailleurs J’suis à l’étroit dans ce costume : David Baner J’aurais la gloire posthume, mais c’est ici que j’gagne C’est trop easy plane : Vince Carter Le rap mon Fred Weis, tu veux test, laisse bét’ Je te respecte, mais qu’est-ce que t’espères. Tu jactes mais je sais que tes frères pressent play Mec, je t’éclaire, j’ai le groove des JB’s appelle moi Fred Wesley J’laisse mes marques sur le titre, pas sur des tapis d’hôtel Tu veux voler mon fla, mais tu n’sais pas piloter Vous déclasser tous ? C’est trop facile J’opère les yeux fermés, apprends à parler ma langue : jeune fille au pair Tu m’as senti hautain ? Hmmm pas faux Ça vient peut-être du fait que j’n’ai pas besoin de mes mains pour te baffer J’arrête avant de me fâcher, j’ai l’arrogance pour rester calme Tu n’as pas envie de me voir énervé donc n’essaie pas. REFRAIN Le flow, l'rap, lancer des verses (c'est assez simple) Faire des shows, l'argent des traderz (c'est assez simple) Faire danser les gens, faire chanter les choeurs (c'est assez simple) Et quand on t'dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles Ha, ha, ha (c'est assez simple) Tiens, trois i, ça s'retient bien (Ouais assez simple) Tiens, trois i, i, i (c'est assez simple) Et quand on dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles TEDJI J'ai comme, pas fait grand chose mais ouais, l'taf c'est bien l'mien Ouais c'est assez simple, c'est jamais caché bien loin J'sais pas si c'est mes parents ou mes livres J'sais pas si c'est l'talent ou l'génie, en tout cas c'est bien, point. Trop d'tristes prods, trop d'rimes nazes et les types s'forcent Pour nous c'est cile-fa comme si j'avais les cheat codes La zique me gratte le dos quand tout l'peuple beugle J'les regarde de haut genre Google earth On a les as, la suite, les cartes blanches Pour nous manier la rime c'est facile comme l'ex première dame de France Et si ils passent devant, avec des fans de On a la carrière des jazzeux, on a grave le temps J'me branche, ça bute, j'sors l'track dans l'aprem 24 h sans actu : J'come-back dans l'rap game C'est pour m'faire kiffer qu'j'sors un skeud T'étonne pas qu'les bout d'mes livrets collent un peu REFRAIN Le flow, l'rap, lancer des verses (c'est assez simple) Faire des shows, l'argent des traderz (c'est assez simple) Faire danser les gens, faire chanter les choeurs (c'est assez simple) Et quand on t'dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles Ha, ha, ha (c'est assez simple) Tiens, trois i, ça s'retient bien (Ouais assez simple) Tiens, trois i, i, i (c'est assez simple) Et quand on dit qu'on est les meilleurs, on est assez humbles DOODS Easy comme Dizzy Gilespie. Je saisis le moment d’élever mon esprit. J’ai gagné tant d’estime, brille en toute modestie. Petit à petit on franchit les paliers sans victimes. Je tiens aux racines comme si je tenais la vibe de Philly Je manie la rime, tranquille, ici ça marche au feeling. Je monte sur le ring, easy l’ami, je suis Muhammad Ali On a qu’une vie, j’arrive en paix comme à l’aïd. Chaud et bouillant !! Pas besoin de m’attendre pour battre le fer. C’est fou et troublant comme si j’avais la rime salutaire. J’ai dix ans d’avance. Trop tard l’ami, tu peux rien y faire. Si c’est la guerre, appelle le KING !!!! J’suis Martin Luther ! Tu connais l’équipe, on est la crème de la crème. Je ponds des classiques en scred, aujourd’hui je n’ai rien à perdre. Je suis plus rapide que toi quand j’ai la flemme de la flemme. C’est trop facile pour moi, que les petits en prennent de la graine.
10.
Interlude 01:44
11.
J'fais l'malin dans mes rimes ils m'disent « Snouze ne joue pas l'andouille » J'reconnais l'spleen mais tout ça m'rend ouf Quand j'ai l'blues c'est pas pour le bounce avant tout Même si quand tout part en couille j'm'en sors avec des fous calembours Oups, pour s'embrasser ils attendent les douze coups Ils aiment pas les bougnoules mais leur plat préféré c'est l'couscous Ils veulent du foot, du foutre le groupe ils s'en foutent tous, C'est plein d'connard, le lien social est à bout d'souffle Coup d'mou, j'crois d'moins en moins au un pour tous Enz J'me fous de tout, mais j'ai le sourire après un coup d'rouge Et je peux le jurer sur la vie de ta mère Plus rien qui m'allège J'suis aigri, acerbe, je me maitrise à peine et ta joie de vivre m'excécre elle mérite un coup de coude Tandis que des connards jouent les dandy, Je trébuche, les passants en rient Ça va peut-être pas le faire : Tant pis Les peines s’exacerbent, j'en chie Et j'traîne des sales flemmes en prime Ok j'exagère, j'm'en tire Ça va ptet pas le faire Ce soir j'ai la dalle, mais y'a déjà plus rien dans l'frigo La page blanche me nargue, y'a plus assez de mots dans le dico Mes cheveux gris me disent que je prends de l'age Et sur mon écran, cette conne de Tal veut prendre le large Donc on en est là : tout pour la notoriété, l'être humain en devient gerbant Si la vie est un jeu, aujourd'hui je suis le perdant. Je pourrais devenir envieux ou peut-être demain mourir bêtement !! Car chaque jour, je me demande ce qu’il m’attend au prochain virage Je cours et toujours la sensation de suivre un mirage Et le temps marque mon visage, qu’on illumine mon passage J’sais pas si j’envisage encore de tourner la page. Je voudrais faire autrement mais mes yeux me trahissent. Malgré mon éloquence, toujours pas croiser Alice. Si je frise la démence, Mon Dieu la messe sera dite. Je paierai les conséquences, tout s’obtient au mérite. Ne stoppe pas mon élan, donne pas des raisons de fuir. Je suis sorti des rangs comme si je craignais le pire. Je suis pas dans mon élément, j’atteins la phase critique, On r'met les gants, la paix ça passe si vite Fatigué par les faux débats et les flows démodés C'est pas à cause du type à côté d'moi que l'trom est bloqué Les gens se parlent mal (qui t'es salope ?) Les gens s'regardent pas Clacl-clac, ils ferment la porte Ils changent le cadenas J'rigole avec l'énergie du désespoir Une à une mes idoles déguerpissent du piedestal Ça peut foirer c'est ouf, c'est con y a vla l'stress J’aurais pas du mater les news, c'est la merde Rien qui colle, tout part de travers Pour me redonner le sourire il faudrait que j'apprenne la mort d'un people  Ou que j'assiste en direct à la chute d'une pouf en Dior Je m'acquitterai de mes dettes si seulement j'atteignais le disque d'or Bien fondu dans l'décor, bouffé par ce monde carnivore  J’dois redoubler d'effort, Je tape sur le fond de la discorde J'arrive plus à changer mes galères en rimes Ça va peut-être pas le faire : Tant pis
12.
TEDJI Tu dis qu'c'est pas vrai genre on cause dans ton dos Ta vie c'est d'la merde donc c'est forcément l'complot T'as des réponses toutes faites qui bousculent l'ordre établi T'as les yeux grand ouverts d'vant ta Xbox et la Wii T'as tout d'un gros beauf Cliquer sur l'tube c'est plus facile qu'écrire un bouquin d'socio Quand tu dis ton avis, tu bombardes Soral Tu cris aux nazis en gueulant les thèses du front national T'es content, t'as l'style d'papi Le Pen T'es un rappeur conscient, t'as appris à dire « quenelle » Ouais, ouais, ouais, t'es un grand garçon Et c'est tout seul que t'as trouvé qu'tout ça c'était la faute des francs-maçons Homme libre, tu cites Dieudo puis Diams T'as jamais lu Chomsky mais t'as vu tous les clips de rocking Squat Bien mâché, tout l'monde a pu l'manger tout chaud Tu ne voulais pas être un mouton, t'as juste changé d'troupeau. Refrain Mes renois, mes rabzas, mes toubab s'y régalent Mais vous êtes tous racistes, tous fascinés, barges La raison sous l'tapis vous voulez tous taquiner l'sale Encore un coup facile encore un coupable idéal Mes renois, mes rabzas, mes toubab s'y régalent Mais vous êtes tous racistes, tous fascinés, barges La raison sous l'tapis vous voulez tous taquiner l'sale Encore un coup des sales juifs encore un coupable idéal Enz Tu joues à PES tu calcules pas tu vis ta vie Elle rêve de vacances et de week-end en Italie Tu oublies son anniv, l'amour qu'elle donne tu le dilapides Ta femme te trompe c'est pas a cause des Illuminati Au taf tes supérieurs et tes collègues sont unanimes Tu délègues ton travaille a l'assistante la plus naïve Des avances incessantes, tu oublies que c'est qu'une gamine, Tu te fais virer c'est pas a cause des Illuminati T'façon il est l'heure pour toi d'embrasser la vie d'artiste T'as raison t'es trop engagé pour que le publique t'admire Les gens sont trop cons aucun n'a compris ta rime Tu vends pas de disque c'est pas a cause des Illuminati Ok des trucs bizarre se trame en haut des pyramides Le capital à intérêt à maintenir la tyrannie Pour garder les gens sous l'eau on entretient des crises factices Mais si t'es un gros con c'est pas a cause des Illuminati Refrain Mes renois, mes rabzas, mes toubab s'y régalent Mais vous êtes tous racistes, tous fascinés, barges La raison sous l'tapis vous voulez tous taquiner l'sale Encore un coup facile encore un coupable idéal Mes renois, mes rabzas, mes toubab s'y régalent Mais vous êtes tous racistes, tous fascinés, barges La raison sous l'tapis vous voulez tous taquiner l'sale Encore un coup des sales juifs encore un coupable idéal
13.
Enz : L'album s'achève bientôt ne sois pas oligartriste En concert ou radio on revient oligarvite Je passe du rap au taf grâce à un oligarshift Une moitié oligarsmic et l'autre oligartiste Natalie Portman je serais ton oligarcygne Du genre inséparable, y'aura pas d'oligarsplit Même quand on parle de nos oligarpeals,   Et de nos oligarsplif on reste oligardigne Le but n'est pas de remplir le frigo oligarvide Mais plutôt que nos gars et garces oligarkif J'ai plus de oligarrime bordel! TEDJI J'rappe parce que quand ça danse, j'suis pas oligarfluide Pas d'smach, genre j'balance des oligarbriques Fat grave J'ai le oligarbide Vu qu'j'kiffe toujours les lasagnes : Oligarfield REFRAIN C'est pour nos Oligars et nos oligarfilles Qu'elles soient oligarrondes ou oligarfines (No mytho ni falsh dans c'que nos micros disent Flows d kings chroniques homie, rejoins les folies oligarques.) Pas pour nos oligarscons et nos oligarputes Qu'elles soient oligarblondes ou oligarbrunes (No mytho ni falsh dans c'que nos micros n'disent pas Flows d kings chroniques homie, rejoins les folies oligarques) TEDJI Première apparition : Oligarchive point zip 3 ep gratuits : Gong ! L'Oligardisque plein d'feats Max de scene ça trime Nos oligarvies s'imbriquent On practice donc dans des Oligargigs bien chill Quand j'vois les courbes de l'onde, j'ai le oligarchiiibre J'suis là pour de bon, de manière oligarfixe Puis j donnerai pas d'leçon à tes oligarpiitres j suis sauvé par le gong j'cassded oligarskriiitch Vrai qu'on a un audimat oligarcheap On n'donne pas d'jolies tass à gros nibards olgarpip Pas de olicach ni de olibackshiiish on est 3 dans le top trois je oligarciiite Le bon son c'est notre lumière verte de oligatsby On fonce sur une note une caisse claire, un oligarkiiick On met bien c qu'on veut dans nos oligardiiisque T'es pas sûr d'aimer c'morceau mais tu r'connais REFRAIN C'est pour nos Oligars et nos oligarfilles Qu'elles soient oligarrondes ou oligarfines C’est pour nos hommes bons et nos jolies dames On donne tout, tapis, all in, l’équipe est formidable. Pas pour nos oligarscons et nos oligarputes Qu'elles soient oligarblondes ou oligarbrunes Pas pour les grosses connes, ni les gros minables, Oublie tes copies fades, corrige ! L’équipe est formidable Enz 1 j vois la vie par un oligarprisme 2 j'arrête plus d'écrire, oligarscribe 3 encore une oligarligne    22, voila les oligarflics Doods Je prends de l’âge, le temps oligarfiiiile Pas trop oligarspeed, les prods « s’en-oligar-pile » ! Je prends le large après une oligarcuite Pas très oligarclean mais bon, je suis oligarliiibre ! Trop fat, la zic est holly, gars !! Pour mes oligarsbiiires, j’ai l’oligartillerie. Trop tard ! Tes yeux oligarbrillent ! Mon flow oligarswing sans oligartifices !! Coupable, t’es oligarriviste !! Pousse pas, t’es oligarisible !! Ecoute ça en oligarepeat !! Bouge pas !! J’ai oligarythmique. REFRAIN C'est pour nos Oligars et nos oligarfilles Qu'elles soient oligarrondes ou oligarfines Une bande d’autodidactes qui marche avec de jolies barges, Divague sans folie sale, solide, donne pas de sons olicrades. Pas pour nos oligarscons et nos oligarputes Qu'elles soient oligarblondes ou oligarbrunes On terrorise les copycats qui craquent, en roue libre on débarque Tèje tes mimiques pouraves, on plane, v’là le son des oligarques.
14.
Parfois, je trébuche, mais je me relève Sourire au lèvre, je continue En route vers une ère nouvelle, Je ne tergiverse pas je continue Je n'ai que faire de la haine ordinaire, je pars faire mes affaires Je trace, je continue Si près du but, je vois la lumière Tu veux que je m'arrête? Je continue La fatalité m'a nommé ennemi  Si tu vie en enfer laisse-moi être ta fraiche brise Finis mon assiette, après ça, remplis ton verre vide Tes billets violets brille peut-être mais ne sont pas comestibles  J'ai tendance à faire la cours à la mauvaise fille  Aveuglé tant ses fesses ont l'air d'avoir de l'esprit J'peux l'écouter des heures quand son décolleté s'exprime Rien de tel qu'un échec pour faire preuve de modestie  Yeah! Flemmard militant, ma volonté l'exige J'agis n'importe comment tout en prétendant être libre J'prends le sens interdit, je vis comme pas permis j'suis tellement fla que je prends de la hauteur sans vertige J'ai rien à envier au con, je peux être le même type Même pire, j'insiste, je souris, y'a rien de triste J’continue, j'reste debout, j'agis en mec digne J'garde la même fureur de vivre #jamesdean Doods : La vie m’inspire mais la mienne est décalée Si je perds le sourire, je le trouverais pas sur le pavé. Yo, l’ami ! J’ai vu du pays dans des taudis et des palais Juste, toucher le zénith au moins une fois avant de caner. Même si la note doit être salée, et même si c’est loin d’être gagné. Je vis sur le fil et prends des risques terribles depuis des années. Tant vibe à étaler, tant de monde à épater, Une multitude de figures de styles, je viens vous régaler, frère ! J’ai gueulé dans le vide un peu trop fréquemment  Je déambule en ville, avide de voir le bonheur chez les gens. On subit la crise, tranquille, juste on attend que ça change  Des raisons de vivre, j’en ai. Sans rires, mes rêves sont immenses Non, stoppe pas mon élan! Ici, l’espoir est trop grand. Oui, jour et nuit, je crève de vivre, l’ami, je cours après le temps. Un peu d’amour à répandre et quelques rimes en offrande. Donne moi une bière et un spliff, j’attends le jour de la délivrance, frère !! Ted : D'abord les grosses prods qui se dégagent T'es seul dans la lumière des phares Et t'entends chaque fois que tu mets l'beat Comme un bout de zique brute qui veut qu't'écrives Et ça continue encore et encore (Ne t'arrête pas, non ne t'arrête pas) J'ai compris l'but à force de l'atteindre J'm'en tape de l'album de machin et du son d'bidule Le job, le gamin, le matin Ça complique juste plus T'as les excuses donbis, pas les réponses qui tuent J'continue c'truc j'me suis construit d'ssus Le son d'diffuse, glisse, vis plus, j'y contribue J'continue les bons ptits studs Si t'aimes qu'le son s'diffuse, mise, des bons disques se constituent Les combines se montent, les compils se font, on discute Au premier bon hic, les cons quittent le front On veut pourrir nos rèves J veux pas d'un conflit d'plus Sourire aux lèvres, je continue J'y passe trop d'heures, faut qu'j'dorme, j'peux pas m'arrêter ouais Le rap ça fait chier mais l'show must go on Y a trop d'skeuds qu'faut qu'j'sorte j'peux pas m'arrêter ouais Le rap ça fait chier mais l'show must go on STANZA : Je continue ma route, droit vers le succès Les excès de côté, le but c'est de conitnuer à donner le max aux autres, motiv' à chaque seconde. Ambiance nauséabonde que chasse ma bonne humeur viscérale. Je continue d'kiffer, mes rimes enchaînées plaisent. Ma vie provoque des rages inouïes, je continue mes Djezz Tant que possible, je continue d'assaisonner mes 16 Mesures de rimes en stock, j'en ai autant que n'a de Pezz Drizzy Cole ou Treyz Song Mon but vous transporter comme chiller à Hong Kong le soir Le matin continuer le trip vers Washington ou Cergy ligne continue genre Louvre-Esplanade de Paris ouais Lançons les paris : Est-ce que tu continueras le rap après une écoute de nos flows gigantesques ? Voyons, évidemment que oui Ne lâchez rien, retenez juste qu'on n'est pas de la même catégorie.
15.
Tedji : J'préfère écluser des bars nice qu'éplucher des patates Aux thune que j'n'ai plus, jpréfère les budgets d'chez canal J préfère matter les frangines qu'aller chez l'dentiste J'préfère aller téchan qu'aller chez Franprix J prefere celui qui mange seul à c'lui qui t'promet l succès j'me méfie des grandes gueules parce que j connais l sujet j prefere un boule d italienne ouais a un plat d'veau-cer Et au frois polaire, j'préfère le muy caliente J'préfère flmer des partouzes que cleaner des fast food, Me faire des grasses matinées que piner des tass louches J'préfère avoir plus de dolz que l butin d mon compte j prefere m'asseoir sur le trône que sur un concombre C'est mon libre arbitre j aime pas trop l bruit d ta zique J prefere qu t écoutes oligarshiiit mais pas qu'non titres gratuits J aime les buvettes de ptites teufs, j'm'en fous d'ton buzz J'préfère qu'tu t'mettes tes lunettes de hipster là où les poules ont l'œuf Refrain : T'es à la masse sur tes décisions, j'vois pas c'qui t'a pris Mais ça va pas durer des plombes si c est moi qui choisit Voici l'genre de monde où le i devrait s'plaire Note au cas où le disque devait s'perdre J'te dis c'que j'préfère J'vois pas c'qui t'a pris Ça va pas durer des plombes si c est moi qui choisit Voici l'genre de monde où le i devrait s'plaire Note au cas où le disque devait s'perdre J'te dis c'que j'préfère Enz J’préfère démissionner que d' me faire virer pour faute lourde  J'préfère voter contre surtout quand sardou vote pour Plutôt me taper une grosse bouffe  que fumer la drogue douce  J’aime plus trop le rap à part, peut être mon propre      groupe J'aime mieux raconter mes histoires en vrai plutôt qu'en hachtag  Quitter l'navire en premier juste avant qu'les rats le fassent, Le bugdet, l'permet pas toujours, mais préfere le haut au bas d'game Haut, haut, bas, croix, j'préfère chun li a blanka J’préfère Nathalie Portman à Jean Reno Mais je préfère Léon de Besson à Léon de Bruxelles  J’préfère rouler une petite saxo qu'un con d'bédo Je préfère 1000 demi echec à un seul grand succès  J’préfère que tu m'vois sur scène, plutôt que sur mon lieu travail J’préfère chiller sur la plage que da ns le creux d'la vague  Tu n'es que de passage? j'préfère laisser ma trace Que t'laisser ma place, J’aime bien la vie en ville, mais je préfère celle au village Refrain : T'es à la masse sur tes décisions, j'vois pas c'qui t'a pris Mais ça va pas durer des plombes si c est moi qui choisit Voici l'genre de monde où le i devrait s'plaire Note au cas où le disque devait s'perdre J'te dis c'que j'préfère J'vois pas c'qui t'a pris Ça va pas durer des plombes si c est moi qui choisit Voici l'genre de monde où le i devrait s'plaire Note au cas où le disque devait s'perdre J'te dis c'que j'préfère Doods Je préfère me la couler douce plutôt que de gratter un 16, j’avoue ! Moi, je préfère l’esprit de 93, jaloux ! Je préfère dealer du rêve plutôt que ça reste tabou. Je préfère piquer du zen plutôt que de prendre de la schnouff. J’ai la bonne attitude, frère, je préfère qu’on se parle. A l’ingratitude, je préfère qu’on me tire une balle. Je préfère mes bonnes habitudes plutôt que tu prennes le pas. Je préfère la plage au bitume… Si seulement j’avais le choix. SowFlow ! Désolé MC, je préfère innover. Trop chaud ! Tu préfères me voir camisoler. OOOHH NOOO ! Je préfère que tu évites de me phone en privé  De repos, trop tôt ! Ouais, je préfère m’isoler. Je préfère notre blaze en capital, même si le vôtre n’est pas si mal. Je préfère le calme au grand scandale. Je préfère GROOVE à RADIKAL, CL SMOOTH à Jacques Chirac, MAGNUM à MANIMAL, je préfère ma vie un point final.

credits

released March 3, 2014

L'Opus des iii

Album enregistré et réalisé par Oligarshiiit @Rec Yourself (studio de la Tour Fine) sous la bienveillance de Vincent Thermidor.

Mixé par Supafuh sauf (4) par Ydekan

masterisé par Blanka @Kasablanka sauf (4) par Vincent Thermidor @Studio de la Tour Fine

Couverture réalisé par Kreapton

Photos et Artwork par Julien Connan

Logo iii par Ydekan

www.oligarshiiit.com

clips sur :
www.youtube.com/oligarshiiit

license

all rights reserved

tags

If you like Oligarshiiit, you may also like: